Professions de foi… gras !

Oui, c’est facile, mais si comme moi vous avez chantonné Une marchande de foie dans la cour de l’école, ça vous rappellera, j’espère, de bons souvenirs du service public. Mais en la matière, c’est à croire que plus c’est gros, mieux ça passe !

Parce qu’à part cette nostalgie, n’attendez pas grand chose de neuf de nos candidat(e)s à la présidence régionale.

On ne partage pas

Il y en a qui assument bien : Monsieur Masseret, du Parti « Socialiste » (1) et Monsieur Philippot, ( du FN  au cas où vous ne passez pas votre journée devant BFMtv.. .ou la 2) ! Un beau grand « Je » tout au long du texte…  Remarque, ça permet à Jean-Pierre Masseret de tellement ignorer ses collègues candidats qu’il peut croire assez stupidement qu’il a des communistes parmi eux !

Bon, le FN, c’est le pompon ! Remarquez, on s’y attendait… Mais une baudruche pareille… à croire (à espérer) qu’elle se dégonfle au premier accroc ! Une profession de foi dans laquelle n’est mentionnée qu’un candidat (et sa suzeraine en bas de page… ah l’amour courtois !), une escalade de je, et un art parfait des propositions rédigées de telle manière que ça n’engage à rien. Un exemple : « geler le niveau des taxes régionales  » Ah bon ! la Région a le droit de lever des impôts maintenant ?… Première nouvelle… Une autre : « Instaurer une politique de tolérance zéro et créer une police régionale des transports »… La politique de tolérance zéro, je me trompe, ou c’est une attribution régalienne de l’état… Que va-t-il lui rester, à la suzeraine, pour la campagne de 2017 ?

Quant à créer une police régionale… Oui, mais attention … « En luttant contre les gaspillages et en faisant de vraies économies de fonctionnement ! » et sans remettre une seule fois en cause la baisse des dotations de l’état … des fois que la suzeraine aurait installé son grand argentier à la cour de l’Elysée dans quelques années…

Donc, vous l’avez compris, pour une fois, le FN vous donne un conseil avisé : si vous voulez que l’on ne dépense pas l’argent de vos impôts régionaux à n’importe quoi car le FN ne vous en donnera pas une miette sur ce que vous aurez versé au niveau national, ne votez pas pour le FN

Ça serait une bonne nouvelle s’il n’y avait pas les petits camarades de Debout le France. Comme le FN, ces fins connaisseurs de nos banlieues, dont on se demande s’ils ont mis un jour les pieds ailleurs que dans une institution privée de centre-ville, nous proposent (toujours en faisant des économies) de sécuriser les abords des lycées et de financer la vidéo-protection des communes qui le demandent. A quelques  milliers d’euros l’unité… pourquoi pas ? Vu qu’aucun de ces deux candidats sécuritaires ne regrette la suppression de plusieurs milliers d’emploi dans les services de police au nom de la RGPP de Sarkozy ou du Pacte de Compétitivité de Hollande… Et bien sûr, rien sur le déficit d’encadrement dans les établissements scolaires…

Debout la France… celle qui se rappelle du de Gaulle de la chientlit, et oublie celui du CNR et de Jean Moulin !

Quand on a lu ça, on a déjà bien souffert…  Mais ce n’est pas fini… Dans ce grand élan de solidarité qui souffle dans la conception de cette grande région, voici Unser Land, le Parti Mosellan… et l’Alliance écologique indépendante… Comme s’il fallait une fois de plus enfoncer le clou qu’il n’y a pas d’identité champenoise, et que tant qu’à avoir été disputée entre comtes de Champagne et de Bourgogne, notre ancienne région pouvait continuer à être l’arrière cour de prétentions territoriales entre Paris qui en fait sa banlieue et Strasbourg qui en fait ses marches… Après tout on pourrait envisager de se remettre aux foires, de vendre du beau drap à ces messieurs des Flandres, et déléguer deux trois chapelains pour castrer les Abelard à venir de la révolution citoyenne qui pourraient s’agiter à Paris…

Bon, si on arrête les élucubrations, un constat : pour parler de la Champagne-Ardenne, deux trois mots sur la santé, sur les circuits courts, sur la désertification… Rien de spécifique !

Maintenant, rassurons ces rédacteurs : contrairement à ce qu’ils disent, tous les partis politiques n’ont pas abandonné les citoyen(ne)s victimes des politiques de précarité. Le Front de Gauche, et la liste Nos Vies d’Abord, a bien l’intention de continuer les luttes dans les usines, auprès des agriculteurs, pour les services publics et contre les atteintes à l’environnement… Bon, nous, on ne fait pas qu’en parler dans la profession de foi, on fait ça tous les jours… Chiche, vous nous aidez pour Bure ou le Technicentre ?

Bon, la profession de la droite.. (La vraie, en bleu horizon) Je passe vite, mais quand même ! Oser, quand on est promoteurs depuis le début des grandes régions, fascinés que l’on est par le modèle ordo-libéral allemand, prétendre que voter pour Richert, c’est « la garantie que demain votre département ne sera pas oublié », c’est quoi ? de l’incohérence ? de la bêtise ? ou cet art de la communication sciemment erronée, si utile pour noyer nos concitoyens dans l’abstention?

Bon, enfin, tout ça, c’est la droite … Occupons-nous de nos affaires, du despotisme éclairé façon PS (ah les ors de la place Stanislas, monsieur Masseret) aux élans d’amour terrestre d’EELV…

Monsieur Masseret ne veut pas nous faire de promesses longues comme le bras, ni jouer les pères Noël avant l’heure … Eh bien ça tombe bien, on n’en veut pas du Père Noël, ni des promesses d’ailleurs, on a eu notre lot en 2012…  On veut une région collectivement gérée pour et par ses habitants, et non d’un comité d’experts autoproclamés, partisans d’un réalisme qui ne cache que leur frilosité économique et leur manque d’ambition sociétale .

« Producteurs sauvons nous nous mêmes… » peut-être pas autant de talent que Souchon, mais quelles paroles !

Car EELV… Ben, j’aurais pas trop de choses à dire ! C’est bien pour ça que je suis en colère … Y a bien Alain Souchon qui chantonne en bas de page sur « les fleurs, les vaches, tout le monde les aime ! » Il est moins sexy, mais Sartre écrivait très justement dans Les mots : « Quand on aime trop les animaux, on les aime contre les hommes. » Et nous, c’est l’humain d’abord…

Alors, franchement, quand on lit le programme, et qu’on cherche bien, il y a des différences : service régional  contre service  national de l’énergie, peut-être un soutien plus marqué à l’apprentissage chez EELV… Je viens de relire, car je me disais « C’est pas possible, t’en as oublié ? » Eh ben non, le reste, allez-y, et trouvez une seule bonne raison à ce qu’il n’y ait pas eu d’accord des gauches anti-austéritaires à l’occasion de ces élections, afin de rendre crédible l’idée du changement dans notre région…

Ce n’est pas une occasion manquée, c’est un gaspillage imbécile…

C’est sans doute la première leçon qu’en tireront tou(te)s les militant(e)s impliquées dans ces élections : la nécessaire construction de l’unité, au-delà de quelques egos et narcissimes partidaires (euh, ceux des autres comme les nôtres), pour enfin renouer avec le succès et le changement… qui risque donc encore d’être pour demain…

Michel Bach

(1) Je vais faire comme Sébastien Fontenelle, dans ses Chroniques sur Politis : des guillements chaque fois que l’emploi d’usage du mot interfère un peu incongrument (!) avec sa signification première !

Une réflexion au sujet de « Professions de foi… gras ! »

  1. Je partage assez bien ta lecture des professions de foi.
    je suis allé à la rencontre publique d’EELV qui s’est déroulée à Troyes en présence de Sandrine Bélier. j’ai exprimé ce « gaspillage imbécile ». La réponse s’est faite autour du PCF qui reste pro-nucléaire et des postures radicales (avec des violences sur les opposants du nucléaire) que celui-ci a en Alsace. Bien sûr, je ne soulignerais pas l’impression de sectarisme que j’ai ressenti dans la réponse.
    Pour moi, l’écologie reste un thème transversal (comme la santé, la sécurité, les déplacements, . . . ) primordial qui ne peut être traité que sur un angle soit « libéral » (conservateur / productiviste), soit « socialo-comuniste » (collectivement humaniste).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *