COP 21, miroir aux alouettes…

Nous empruntons cette analyse de la COP21 au site Alternatives-Projets miniers

alt proj min

Une épidémie d’amnésie volontaire semble avoir frappé l’ensemble des mercenaires médiatiques relatant les péripéties de la conférence climatique de Paris, car à lire ou à écouter leurs commentaires “à chaud”, si l’on ose s’exprimer ainsi, on voudrait nous faire croire qu’un accord historique vient d’être rédigé, une fois de plus in extrémis, entre les 195 pays participants.
En ces temps de découplage entre mémoire et actualité, ne laissant entrevoir que l’écume de cette dernière, se rappeler que le trop long processus de négociations engagé depuis plus de vingt ans a toujours finalisé des engagements non-contraignants qui n’ont donc jamais eu vocation à aboutir. C’est bien pour cette raison que nous en sommes arrivés à un état d’urgence climatique puisque depuis des décennies nous battons des records d’émissions de gaz à effet de serre (GES). Petits pas à petit pas, on pourra espérer longtemps encore pendant que les discussions se poursuivront lors des prochaines COP 22, 23, 24,…. Sans la société civile.

Lire la suite …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *