Médias en Argentine : les grandes manœuvres de Macri

Argentina-720x403L’Argentine est retournée au libéralisme, lors de ses dernières élections présidentielles. Et il n’aura fallu que quelques jours, contrairement à ce que pensent les naïfs et malgré le silence d’une presse francophone bien complaisante, au  nouveau président argentin que libéralisme ne rime nullement avec liberté.

Voici ce que l’on peut lire à ce sujet sur le site Acrimed, relayé par l’agence Pressenza

« Le 22 novembre 2015, le candidat libéral Mauricio Macri a été élu président de la République argentine, mettant fin à douze ans de gouvernement kirchnériste. Peu de temps après son investiture, il s’illustre par des mesures et des méthodes de choc (légiférant par décrets, 97 pris entre le 10 et le 16 décembre !), dans le domaine des médias notamment. D’habitude si prompte à dénoncer les « attaques contre la liberté d’expression », la presse française – et francophone – se démarque, elle, par son silence assourdissant sur le sujet.

Sommaire de l’article

  • Petit rappel des faits
  • Prémices de campagne…
  • Premiers signes, premiers soupçons ?
  • Interruption de Senado TV et réexamen de la participation à Telesur
  • Création d’une (nouvelle) autorité de Communication…
  • Suspension du plan d’adéquation de Cablevisión
  • Conclusions (…) « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *