Le PG soutient l’appel à manifester le 30 janvier contre la déchéance de nationalité et l’État d’urgence

dech1Le Parti de gauche s’oppose à la constitutionnalisation de la déchéance de nationalité des bi-nationaux et de l’état d’urgence voulue par François Hollande. Ces deux réformes sont graves. Elles portent atteinte à nos principes républicains.

La première consiste à instituer deux citoyennetés en les hiérarchisant : une citoyenneté de « souche » comme disent les racistes, une sous-citoyenneté de papier. La seconde revient à faciliter l’usage de l’état d’urgence au bon vouloir de l’exécutif comme s’il s’agissait finalement d’une forme normale de l’état de droit. La sécurité, indispensable, ne doit pas se faire au détriment des libertés et de l’égalité.

Le Parti de Gauche continuera à mobiliser pour que les parlementaires fassent échec à cette réforme identitaire et liberticide. Il entend oeuvrer pour cela à l’unité la plus large.

C’est pourquoi le PG appelle à se joindre le 30 janvier aux manifestations lancées par le collectif « Nous ne céderons pas ! » qui regroupe des associations et syndicats, et notamment celle qui partira de la Place de la République à Paris à 14h30.

Le communiqué sur le site national du PGdech4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *