Le double jeu du Front National

Décidément, le Front National mange à tous les râteliers. Dans sa stratégie démagogique, le parti de Marine Le Pen ratisse large. Sur une chaine de radio, Florian Philippot combat cette loi qu’il dit inspirée de Bruxelles, quand en même temps Marion Maréchal Le Pen et Robert Ménard en appellent à plus de libéralisation de l’économie jusqu’à soutenir le gouvernement. Le secrétaire général du Front National peine à ménager la chèvre et le chou en appelant à « la défense des libertés économiques couplée à la réhabilitation d’un État stratège ».

Nous ne sommes pas dupes face à ce parasite idéologique. Ces divisions apparentes servent la stratégie opportuniste du FN de Marine Le Pen : parler en même temps aux salariés et aux actionnaires, aux cadres déçus de l’UMP/LR et aux classes populaires sans aucune cohérence exceptée la démagogie.
Un seul point commun dans toutes ces déclarations : la condamnation des mobilisations syndicales et citoyennes qui a commencé à montrer sa force le 9 mars dans les rues de France. Décidément le Front National joue bien son rôle de gardien du système !

Le communiqué sur le site national du PG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *