allops

CETA ou quand Ubu s’invite à l’Assemblée nationale !

Bref retour sur une conférence CETA et TAFTA à Collemiers

Jeudi  dernier 13 octobre, à l’initiative des collectifs STOP TAFTA de l’Yonne (il en existe plusieurs dans ce département, qui sont des collectifs « locaux » et qui correspondent  dans la plupart des cas à une couverture géographique autour d’une municipalité) se tenait à Collemiers, près de Sens, une conférence intitulée «TAFTA – CETA où en sommes-nous ?» à laquelle j’ai assisté. Frédéric Viale (juriste, membre de la commission Europe et du CA d’ATTAC France), et Pascal Durand, député écologiste élu au parlement européen étaient les invités de cette soirée.
Frédéric Viale nous a appris que notre gouvernement nous mentait puisque la France n’a pas demandé l’arrêt des négociations sur le TAFTA, mais un « aménagement » (lire ici par exemple).
Là-dessus, Pascal Durand, député écologiste élu au parlement européen a appuyé le propos en déplorant que la France soit majoritairement représentée par des élus de droite au parlement européen et que ces élus votaient quasi-unanimement pour la ratification de ces traités.

Pour plus de détails sur cette soirée, on pourra consulter le compte-rendu détaillé ici.

Tibéri faisait voter les morts, le gouvernement et son bras armé, le PS, inventent la démission temporaire pour cause de vote «délicat»

Cerise sur le gâteau (au goût un peu amer), Frédéric Viale nous a livré une information que personne dans l’assemblée ne semblait avoir vue, lue ni entendue dans les médias. Il s’agit d’un coup des plus tordus qu’on puisse imaginer, mené par le PS. Tout est dit dans le billet qu’il a rédigé intitulé «Ubu à l’Assemblée nationale : le PS a encore frappé !» et qui montre comment ce gouvernement a d’autres cordes à son arc que le 49.3 pour s’asseoir sur la contestation citoyenne lorsqu’elle tente de s’inviter à l’assemblée nationale.

Si après ça il en reste quelques-uns pour penser qu’en 2017 il faut se la rejouer «tout sauf Sarkozy»… mieux vaut rigoler et pour ça Nicole Ferroni a le talent requis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *