Archives de catégorie : 2016

Jardiniers, levez-vous !

Dans le cadre de la loi sur la biodiversité, le mouvement Comunidée lance une pétition sur un problème gravissime : les semences potagères. Depuis un demi-siècle, la France a perdu 75% de ses semences potagères, car les agriculteurs sont obligés d’acheter des semences brevetées,  correspondant à un cahier des charges contre-nature, favorisant certains hybrides (F1) dont 95% des semences de l’agriculture « biologique » sont issues.

C’est un combat écosocialiste que de reprendre notre alimentation en mains, en l’arrachant aux intérêts, déguisés en loi d’intérêt général, de l’industrie agro-alimentaire.

Signez la pétition : c’est ici.

Comunidée a réalisé une mini-série sur ce thème : ci-dessous le premier épisode …

 

Et si ça vous a plus, plein d’autres épisodes, et d’autres infos aussi, sur le site de Comunidée et leur page Facebook.

Comment la CIA fabrique des informations contre le gouvernement du Venezuela

Sur l’intoxication qui vise à  présenter tout le temps le Venezuela comme une nation non démocratique, un article d’un journaliste mexicain, José Manuel Martín Medem, à partir du livre de Fernando Casado, spécialiste madrilène en droit et communication… 

A diffuser largement pour démonter la propagande mensongère dont sont victimes les mouvements progressistes d’Amérique Latine !

 » Quand Felipe Gonzalez dit que le Venezuela vit sous un régime tyrannique, personne ne demande à l’ancien chef du gouvernement espagnol qu’il expose ses arguments pour justifier un mensonge aussi éhonté. Et lui de rajouter que le Chili de Pinochet respectait plus les droits de l’homme que le Venezuela de Maduro. Par contre quiconque voudrait lui répondre se verrait obligé d’apporter mille et une preuves, lesquelles n’auraient de toute façon aucun effet contre la mauvaise foi. Le Venezuela n’est pas une démocratie jusqu’à ce que l’on démontre le contraire, c’est une tyrannie bien que cette accusation ne tienne que… « parce que tout le monde le sait« .

 Pour Fernando Casado, parler de « tyrannie au Venezuela » est un parfait exemple de sound bites, des messages courts qui résument des idées complexes et dont le but est d’être injectés l’opinion publique internationale. Spécialiste en droit et communication, Casado vient de publier à Madrid un livre (1) qui reprend ses conclusions après cinq années de recherches sur le rôle des informations contre le gouvernement du Venezuela dans les médias les plus influents d’Espagne et d’Amérique latine. (…) « 

Lire la suite de l’article sur Venezuela infos

Article publié par Venezuela infos dans Médiamensonges / désinformation / propagande le 

 

Plateforme de consultation sur loi biodiversité au sénat

Depuis le 21 décembre, les sénateur EELV Joël Labbé et le rapporteur du texte au Sénat Jérôme Bignon ont choisi de recourir à Parlement & Citoyens pour inviter tous les Français qui le souhaitent à s’exprimer sur le projet en votant sur les propositions faites, en commentant les articles, en en proposant de nouveaux ou des amendements.

Ce travail de consultation directe des citoyens, sans le filtre des groupes d’intérêt – qu’ils soient privés ou qu’ils représentent l’intérêt général – permettra d’alimenter le travail des sénateurs sous la forme d’amendements, qu’ils pourront défendre lors de la discussion dans l’hémicycle. À ce jour 830 contributeurs ont déjà participé, déposant 533 contributions, et exprimant pas moins de 4566 votes.

Appel du Sénateur Joël Labbé à participer à la consultation                     de Parlement & Citoyens

En savoir plus et participer à la consultation

Intolérance au gluten : et si la malbouffe était responsable ?

Logo reporterreLe gluten, composant de la farine de blé, de seigle ou d’orge, est accusé d’être la source de nombreux maux de santé. Reporterre a mené l’enquête pour comprendre pourquoi nous sommes si nombreux à nous penser hypersensibles. Et comme dans tout bon polar, le coupable n’est pas celui qu’on croit…

Lire la suite de l’article sur le site original

ou télécharger l’article en .pdf

Notre Dame des Landes : mobilisation le 9 janvier

2016-01-09_tractoperif_a4-hdLe PG s’associe pleinement à la journée de mobilisation du 9 janvier, contre une nouvelle trahison du gouvernement.

Voici le préambule de l’appel, que vous pouvez télécharger ici.

« Le gouvernement trahit les accords obtenus par la lutte selon lesquels ni les travaux de l’aéroport ni les expulsions ne commenceraient avant l’épuisement des recours juridiques.

En effet, les habitants et paysans dits « historiques », qui étaient propriétaires ou locataires avant la déclaration d’utilité publique (DUP), ont été assignés en référé expulsion le 10 décembre. AGO-Vinci demandait l’expulsion immédiate des habitants, avec pour contrainte une astreinte financière de 200 à 1000€ par jour. Et mise sous séquestre des biens et cheptels.

Le moment était sans doute malvenu sur le plan politique : COP21 et élections régionales. Les deux avocats ont accepté la mise en suspens de la procédure, celui d’AGO-Vinci affirmant sa volonté de la relancer en janvier.

Après que les tentatives de vider la ZAD par les forces policières ont échoué en 2012, l’État essaie maintenant de le faire sous la pression financière sans même avoir à se risquer à venir sur le terrain.

Il n’est pas question de laisser l’État expulser une partie d’entre nous, ni même de laisser peser une telle menace sur l’ensemble des habitants de la zone. Notre perspective est l’abandon du projet, cependant notre force collective doit arracher immédiatement l’engagement de l’État à renoncer à toute procédure d’expulsion jusqu’à ce que tous les recours soient menés à leur fin.« 

Toutes les infos sur le site Zone à Défendre.

Lire l’appel du Parti de Gauche.

 

Sauvons la forêt…

Sauvons la forêt…de ses ennemis… et un peu de nos amis !

Certes, on a le plus grand respect pour le travail que mène l’équipe de Rafaël Correa en Equateur ! Et on peut lire ici un billet sur le blog de Jean-Luc Mélenchon montrant comment l’Equateur est arrivé à se débarrasser de sa dette illégitime.

Mais l’Equateur tire beaucoup de ses revenus du pétrole (c’est le plus petit pays membre de l’OPEP). La guerre économique que livrent les trusts saudis sur le prix du pétrole pour contrer le gaz de schiste américain, outre les conséquences catastrophiques qu’elle a en termes écologiques pour la planète en favorisant un regain des énergies fossiles, fait baisser gravement les ressources de ce petit pays.

C’est pourquoi un projet est en cours : celui de l’exploitation du pétrole dans le parc national Yasuni. Malgré l’opposition de principe qu’avait posé Rafael Correa en début de mandat (les tenants du problème du parc Yasuni expliqués ici par Jean-Jacques Kourliansky.

Il faut s’opposer à cette mesure. En Equateur pas plus qu’ailleurs, la solution au développement ne passe par le pillage des ressources du tiers-monde…

Pour contrer cette aberration extractiviste, signez la pétition.