Communiqués

Elections régionales – Au soir du premier tour

(Communiqué du Parti de Gauche de l’Aube)

Le Parti de Gauche remercie  les électrices et les électeurs qui ont témoigné leur confiance au projet qu’ils portaient dans le cadre de la liste Nos Vies d’Abord, et les appelle à confirmer leur rejet frontal des politiques d’austérité, d’où qu’elles viennent, et plus encore de celles de l’extrême-droite, en votant en pleine conscience pour nos valeurs communes de tolérance, de laïcité, de solidarité, d’écologie et de République.

Halte au détournement de l’état d’urgence contre les mouvements sociaux

(Communiqué du Parti de Gauche national)

L’état d’urgence a été déclaré pour permettre de rechercher les terroristes encore en fuite et prévenir toute nouvelle tentative d’attentat.

Or depuis quelques jours le gouvernement l’utilise contre les mobilisations citoyennes prévues à l’occasion de la COP21. Ainsi toutes les marches, tous les rassemblements ont été interdits les uns après les autres dans toute la France.

Le cortège venant de Notre Dame des Landes et qui doit rejoindre Saclay pour un rassemblement contre les grands projets inutiles imposés est menacé de poursuites judiciaires.

Le premier ministre a appelé « à continuer à vivre – une forme de résistance face à la menace permanente du terrorisme ». C’est ce que nous faisons en disant que la réponse au terrorisme de Daesh n’est pas de faire taire le mouvement citoyen. C’est au contraire avec plus d’implication de la société que nous devons faire face.

Le Parti de Gauche demande donc au gouvernement d’arrêter d’interdire systématiquement tout rassemblement et de se rapprocher des organisateurs pour permettre une expression citoyenne dans des conditions de sécurité discutées en partenariat.

 

"Il faut choisir : se reposer ou être libre" (Thucydide, par Castoriadis)